VanLife : un mode de vie en plein essor

La « VanLife » ou tout simplement «  la vie en van » est LA nouvelle tendance des jeunes dynamiques en quête d’explorer le monde. Même si cette philosophie de vie existait déjà dans les années 70, elle est devenue virale grâce aux réseaux sociaux. Administratif et VanLife sont-ils compatibles?

La VanLife est avant tout un art de vivre, une façon de concevoir et expérimenter la vie à travers un sentiment de liberté et en alliant à la fois sa propre habitation et une immersion à travers le monde.

Les « VanLifers » apprécient à travers cette expérience d’être libres de bouger au gré de leurs envies et donc de se réveiller à un endroit différent chaque jour.

Cela représente sans aucun doute un état d’esprit d’ouverture et de retour aux choses simples.

Beaucoup de raisons poussent ces personnes à adopter ce mode de vie nomade.
La plus commune est celle des voyageurs, en quête perpétuelle de nouvelles découvertes.

Pour d’autres, la VanLife découle de motivations économiques ou professionnelles.

Et pour certains, cela réside dans un acte citoyen afin de remettre en question la société actuelle et sa façon de vivre.

Pour ordre d’idée, en France, le nombre d’immatriculations des vans et fourgons aménagés a enregistré une croissance entre 2018 et 2019 de 15 % soit de 9 500 unités.

La VanLife sur les réseaux sociaux

#VanLife : Tendance virale dans le monde entier

De plus en plus de personnes partagent leur(s) expérience(s) à travers le hashtag #VanLife avec pour chacune un petit scénario et une photo qui fait rêver.
C’est le cas par exemple de @sweetvanlife, un compte Instagram suivi par 74,2k personnes, qui immerge ses abonnés dans sa vie de VanLifer en publiant des photos et storys de chacune de ses destinations

En France, le nombre de vidéos mises en ligne autour des vanlifers a augmenté de 50% entre 2018 et 2019.

Administratif et vanlife

Travailler sur les routes

Travailler tout en voyageant est une expérience assez complexe qui nécessite  beaucoup de rigueur, d’organisation, et une pointe de folie.

Le néo-nomade peut exercer son job en tant que free-lance – travailleur indépendant- ou en tant que salarié si l’entreprise dans laquelle il est lui autorise.
Les professions y sont variées et concernent la plupart du temps des traducteurs, développeurs et graphistes, rédacteurs web, blogueurs, photographes, et toute une gamme d’entrepreneurs pouvant travailler dans des domaines très différents (marketing, coaching…).

Gérer le côté administratif

Sans logement fixe, toute organisation administrative devient assez compliquée.
Car tout nomade que l’on soit, tous les organismes vous demanderont : Et quelle est votre adresse ?
L’adresse reste un élément important pour tout établissement de contrat avec sa banque, son opérateur téléphonique, son assurance Van ou camping-car, sa mutuelle, et bien entendu avec les administrations Françaises.

Plusieurs choix possibles s’offrent alors au néo-nomade :

  • S’aider de sa famille

    Avoir une famille ou un ami qui accepte de « prêter » son adresse pour y être domicilié, recevoir des courriers ou des colis. C’est la solution gratuite… enfin partiellement car les revenus du nomade vont s’ajouter aux revenus de la famille pour les calculs des aides et de la taxe d’habitation.

  • Conserver son ancienne adresse

    Tout en louant (ou sous-louant) son domicile pendant son absence ou en utilisant par exemple un concierge qui s’occuperait de la gestion de location de courte durée de son logement. Cela permet de dégager un revenu mensuel.

  • Se faire domicilier

    Le néo-nomade peut choisir de se faire domicilier c’est à dire souscrire à un service de boite postale. La domiciliation peut être postale et/ou fiscale. Quand on a une entreprise ou une micro-entreprise, l’adresse du siège social dans un centre de domiciliation devient quasi-indispensable.

Trouver une adresse de domiciliation

Il faut choisir un centre de domiciliation agréé – et si possible efficace, qualitatif, et avec un tarif compétitif !

French-Office est une agence de domiciliation qui a l’énorme avantage de domicilier les auto-entrepreneurs à un coût très modique et de proposer un back-office performant où tout peut être géré en ligne. Les courriers sont scannés. On peut programmer des envois postaux. L’interface web permet aussi d’envoyer les documents vers le cloud, les classer, les trier, les annoter, les faire détruire, leur ajouter une date d’action.
Bref c’est un peu une petite secrétaire à distance.

Administratif et VanLife

Administratif et VanLife

Et d’ailleurs, on peut aussi activer un service de secrétariat sur-mesure quand cela est nécessaire. Cela peut être pour traiter les appels téléphoniques ou faire un classement comptable ou une opération administrative.
A savoir aussi que French-Office est affilié avec Courrier du Voyageur spécialiste de boites postales pour les particuliers.

Des applications dédiées se sont aussi développées…

Le phénomène est devenu rapidement viral et de nombreuses applications se sont ainsi développées pour aider au maximum ces personnes dans leur(s) périple(s).

Park4night.

Celle-ci permet de venir en aide aux personnes se déplaçant en camping-cars ou en van en leur permettant de trouver des lieux sympas (+169 000) où pouvoir passer la nuit ou tout simplement un moment agréable. Les utilisateurs peuvent alors laisser des commentaires, une fois le lieu visité, pour aider les autres internautes dans leurs choix. Très bien pensé pour aider les personnes qui peuvent se retrouver perdues dans un endroit ou pays qu’elles ne connaissent pas.

Une application un peu similaire a aussi vu le jour, il s’agit de Campercontact.

Celle-ci permet aux utilisateurs de trouver des aires de camping-cars adaptées à leurs propres besoins. On peut alors se faire une idée à l’avance des lieux car elle est faite de plus de 300 000 évaluations par les utilisateurs : pratique !

VanLifeGo.

Cette dernière simplifie au maximum l’aventure des vanlifeurs en leur offrant 3 fonctionnalités : Planifier son itinéraire, convertir les devises des différents pays, et gérer ses dépenses. Notée 4.4/5, elle est très recommandée des utilisateurs qui peuvent, grâce à elle, gagner du temps et être mieux organisés.