expatriationL’expatriation

Que ce soit pour des raisons personnelles ou professionnelles, l’expatriation est une expérience qui marque un tournant dans une vie. C’est le moment de partir à la découverte de nouveaux horizons. Apprendre à connaître et appréhender de nouvelles cultures, langues, mœurs…

Pourquoi s’expatrier ?

L’expatriation permet de renforcer ses compétences. C’est pourquoi, selon une étude du cabinet de conseil Gallileo réalisé sur 1 300 étudiants français en 2014, 34% avaient pour projet de partir à l’étranger. C’est aussi la raison pour laquelle de nombreuses entreprises proposent à leurs salariés des opportunités d’expatriation.
Bien sûr, l’expatriation permet aussi d’apprendre une nouvelle langue. L’immersion permet des progrès rapides et un apprentissage beaucoup plus efficace que des cours théoriques. Pour progresser, il faut évidemment ne pas hésiter à entrer en contact avec la population locale. S’imprégner le plus possible de la langue est la meilleure façon de l’apprendre.

Certains choisissent aussi de s’expatrier vers des pays où la qualité de vie est meilleure. Dans certains pays, la fiscalité est également plus souple et la qualité de vie meilleure.

Les chiffres de l’expatriation

Depuis 2000, le nombre de Français qui désire s’expatrier grimpe en flèche, on estime cette augmentation à 3% par an en moyenne. Au 1e Janvier 2016, 1.71 million de Français étaient inscrits au Registre Mondial des Français établis hors de France. Cependant, ce chiffre ne représente pas réellement la population totale de Français expatriés, puisque l’inscription au Registre Mondial n’est pas obligatoire.
On estime donc le nombre de Français en expatriation à environ 2,5 millions.
Bien que nombreux, plus de 40% d’entre eux se concentrent dans les 5 mêmes pays. L’expatriation des ressortissants français s’effectue en effet principalement en Suisse (175 000 ressortissants), aux États-Unis (141 942 ressortissants), au Royaume-Unis (127 837 ressortissants), en Belgique (120 000 ressortissants) et en Allemagne (114 000 ressortissants).

Même si une préférence se dégage, toutes les destinations connaissent une hausse du nombre d’expatriés Français.
Presque la moitié des Français en expatriation vivent en Europe (37% dans les pays membres de l’UE contre 12,5% dans des pays européens non-UE). Avec 632 370 inscrits au Registre des Français établis hors de France (2015), l’Union Européenne se dégage comme étant la première région d’accueil des expatriés français.

Autre destination phare pour l’expatriation des français, l’Amérique du Nord connaît une forte hausse en 2015 (+5,1% par rapport à 2014), on y compte 234 058 inscrits au Registre, compris entre les États-Unis et le Canada (92 116 ressortissants).